Quelques informations utiles

L'ACHAT D'UNE MAISON


Trouver le bon courtier

Vous désirez trouver la maison idéale, au bon endroit et au meilleur prix possible et vous voulez terminer l'opération rapidement et avec un minimum de soucis. La meilleure manière d'y parvenir est de travailler avec un professionnel de l'immobilier qui comprend vos besoins et aspirations, vos délais et vos limites financières.

En quoi consiste le travail du courtier?

- Fournir des renseignements sur le bien et le quartier
- Négocier un prix et des modalités qui conviennent à la fois à l'acheteur et au vendeur
- Aider à trouver une source de financement

Pourquoi vous adresser à un courtier?

#1 Vous gagnerez du temps: Un courtier peut identifier pour vous les maisons qui répondent à vos besoins et écarter les autres.
#2 Vous bénéficiez de l'expérience d'un négociateur confirmé: Votre courtier gérera vos offres et vos contre-offres, s'assurant que vous obtenez le meilleur prix possible pour la maison.
#3 Il vous donnera des renseignements justes: Votre courtier connaît le quartier et peut vous fournir des renseignements précis sur la valeur des maisons du quartier, sur les impôts fonciers, les frais de raccordement aux services publics et les services divers d'aménagement de l'habitat.
#4 Vous pouvez toujours compter sur ses conseils avisés: Étant donné que votre courtier connaît parfaitement les rouages du processus d'achat, il pourra vous conseiller sur les options juridiques et financières, et vous recommander une évaluation, une inspection de la maison, et vous mettre en rapport avec des fournisseurs de services.

Choisissez un courtier qui comprend vos besoins

Voici quelques questions que vous pourriez poser pour déterminer si un courtier est fait pour vous :
- Protégerez-vous mes intérêts ?
- Avez-vous accès aux renseignements de MLS ?
- Me fournirez-vous des preuves que c'est bien le prix du marché ?
- Vous occuperez-vous des détails après la signature et la prise de possession ?
- Est-ce que je peux vous contacter n'importe quand ?

Travailler avec votre courtier

Laissez votre courtier immobilier effectuer les recherches pour vous. Les meilleures affaires ne sont pas dans les journaux. La plupart des meilleures occasions se trouvent sur des listes « d'aubaines » diffusées chaque matin aux courtiers de ventes ayant accès au système MLS.

En tant qu'acheteur, vous devez travailler de concert avec votre courtier pour trouver la maison qui vous convient. La communication est l'élément clé du processus, il faut dire à votre courtier ce que vous voulez en étant précis.

- Offrez une description détaillée des choses que vous estimez absolument nécessaires et de ce que vous aimeriez avoir. Si vous n'êtes pas du tout intéressé(e) par une maison qui ne comporte pas de plancher en bois dur, dites-le. Et s'il est agréable d'avoir la climatisation, mais que ce n'est toutefois pas une priorité, dites-le aussi.
- Soyez aussi précis que possible sur l'endroit où vous voulez vivre. Si vous refusez absolument de vivre dans un quartier précis, cela pourra prendre un peu plus longtemps pour trouver une maison. Toutefois, votre courtier saura qu'il ne doit pas perdre son temps à vous proposer des habitations en dehors du quartier que vous aurez choisi.
- Faites savoir à votre courtier quelle est votre fourchette de prix. Il (elle) pourra vous aider à obtenir un prêt hypothécaire pré-approuvé de façon à être certain(e) que le prix est dans vos moyens.
- Faites connaître ce que vous avez aimé et ce qui vous a déplu pour chaque propriété visitée. Cela aidera votre courtier à mieux cibler le choix.
- Engagez-vous envers un seul courtier.
- Acceptez et respectez les modalités de votre promesse d'achat.
- Soyez ouvert(e) aux suggestions. Les courtiers connaissent ces petits coins de paradis dont vous n'avez jamais entendu parler. Vous pourriez vous apercevoir que la maison de vos rêves est située dans un endroit totalement inattendu.

Principaux éléments de l'offre d'achat
Voici un bref résumé de tout ce que vous devez savoir pour faire une offre sur une propriété.

1. Le prix
Il dépend du marché et des acheteurs, mais généralement le prix offert diffère du prix demandé.

2. La mise de fonds initiale
Elle témoigne de la bonne foi de l'acheteur et sera soustraite du prix d'achat à la conclusion de la vente. Votre courtier immobilier de Royal LePage vous indiquera si le montant offert est adéquat.

3. Les modalités
Elles portent sur la somme totale offerte par l'acheteur et sur la manière de la régler. L'acheteur peut se charger lui-même d'obtenir le financement ou peut vous demander votre prêt hypothécaire si le taux d'intérêt est intéressant.

4. Les conditions
Elles peuvent comprendre des restrictions, comme « sous réserve d'inspection », « sous réserve de l'obtention du financement par l'acheteur » ou « sous réserve de la vente de la propriété actuelle de l'acheteur ».

5. Les inclusions et exclusions
Elles peuvent porter sur les appareils ménagers, certains accessoires ou objets décoratifs (décors de fenêtre ou luminaire).

6. La date de signature ou de prise de possession
Il s'agit généralement, sauf stipulation contraire, de la date du transfert officiel du titre de propriété à l'acheteur et de la réception des fonds par le vendeur (exception : Manitoba et Québec).
Admissibilité au prêt hypothécaire
Votre courtier Royal LePage peut s'occuper de vous obtenir un prêt hypothécaire pré-approuvé avant que vous ne commenciez à rechercher une maison. C'est une opération facile, et vous éviterez ainsi les déceptions éventuelles si vous tombez plus tard en amour avec un bien pour découvrir que vous n'en avez pas les moyens. De plus, cela signifie qu'une fois que vous aurez trouvé la maison idéale, vous pourrez faire une offre immédiate.
Voici la façon dont les prêts pré-approuvés fonctionnent : le montant auquel vous êtes admissible, plus votre mise de fonds initiale, égalent le montant que vous pouvez vous permettre pour la maison. La plupart des établissements de prêts n'autoriseront pas que le montant des remboursements de votre prêt soit supérieur à 30 % de vos revenus. Si vous avez d'autres dettes, elles permettront généralement pas que le cumul du remboursement de vos dettes et de votre prêt hypothécaire dépasse 40 % de vos revenus.
Vous voulez savoir combien vous pouvez vous permettre ? Utilisez notre conviviale calculatrice de prêt. (lien vers la calculatrice de prêt)

Approbation de votre prêt hypothécaire
Une fois que vous aurez trouvé la maison que vous voulez acheter, vous aurez besoin d'en faire approuver le financement. Il vous faudra fournir au prêteur les documents suivants :
- Une copie de la fiche d'inscription de la propriété sur un répertoire immobilier. Si la maison est en construction, le prêteur hypothécaire aura besoin de voir les plans de l'architecte ou de l'entrepreneur comprenant des détails sur les dimensions et l'emplacement du terrain.
- Une copie de l'offre d'achat ou du contrat de construction, si ce document a déjà été préparé.
- Les documents confirmant votre emploi, vos revenus et la provenance du prêt pré-approuvé.
- Si vous avez un prêt pré-approuvé, il ne s'agit que de régler quelques formalités avec votre spécialiste en prêts hypothécaires.

Choisir un quartier
Vous n'achetez pas seulement une maison - vous achetez un emplacement. Même le meilleur endroit au monde ne vous satisfera pas si vous êtes dans un quartier déplaisant. Renseignez-vous sur le secteur de façon à choisir en toute connaissance de cause - et soyez en finale heureux de votre choix.
- êtes-vous à proximité des magasins et des aires de loisirs ? être près des magasins, des parcs, des complexes de loisirs, de la poste ou du teinturier vous fera gagner un temps précieux.
- Est-ce que les gens du quartier entretiennent bien leurs maisons ? Explorez le quartier, gardez les yeux ouverts pour détecter des signes de négligence (pelouses non tondues, maisons ayant besoin d'être repeintes, détritus et appareils ménagers abandonnés un peu partout). Le délabrement du quartier peut avoir une incidence sur la valeur de la propriété.
- Y a-t-il des écoles dans le quartier ? Si vous avez des enfants, la proximité et la qualité des écoles jouent un rôle de premier plan dans le choix du quartier. Certains établissements scolaires compilent des données (par ex., la moyenne des résultats obtenus aux examens) qui vous aideront à évaluer la qualité de leur enseignement. Une conversation avec des voisins ayant des enfants pourra aussi vous éclairer.
- Est-il facile d'accéder aux transports ? La proximité des transports publics et/ou d'autoroutes peut vous faciliter la vie pour aller au travail.
- Le quartier est-il sûr ? Demandez aux services de police locaux. Ils pourront peut-être vous fournir des statistiques sur les cambriolages et autres délits dans le quartier.
- La valeur des propriétés évolue-t-elle sur le temps ? Le prix des maisons grimpe plus vite dans certains quartiers que dans d'autres. Pour prédire la future tendance des prix, il peut s'avérer judicieux de comparer les prix sur les dix dernières années. Votre courtier immobilier pourra vous procurer des chiffres utiles.
- Le quartier est-il tranquille ? Soyez attentif au bruit de la circulation routière, aux aboiements des chiens, aux avions et autres perturbations sonores qui risqueraient de vous déranger. Parcourez les environs à différentes heures du jour et de la nuit pour avoir une meilleure impression du quartier.

Protégez-vous grâce à une inspection d'habitation
La maison magnifique du terrain qui est au coin peut vous sembler formidable. Elle pourrait toutefois cacher toutes sortes de défauts ennuyeux et chers à réparer, par exemple un toit avec des fuites, un câblage défectueux ou un sous-sol moisi.

Assurez-vous que votre maison est solide et sécuritaire, à la fois à l'intérieur et à l'extérieur, avant de l'acheter. Un inspecteur d'habitation déterminera sa solidité structurelle et mécanique, identifiera les zones à problèmes, fournira une estimation des coûts de réparation et vous remettra un rapport. C'est une bonne chose que d'éviter les maux de tête et les problèmes ruineux qui peuvent transformer une maison de rêve en un gouffre à argent.

Si vous choisissez de procéder plus avant et d'acheter la maison avec les problèmes mis à jour par votre inspecteur, vous pouvez calculer le montant de votre offre en prenant en compte les éventuels travaux de réparation et de mise à niveau.

Les frais d'inspection varient selon la taille, l'âge et l'emplacement de la maison. Votre courtier immobilier Royal LePage peut vous recommander une firme d'inspection renommée ou prendre les dispositions nécessaires pour faire inspecter votre propriété.
Faire une offre
Lorsque vient le moment de faire une offre d'achat, votre courtier immobilier chevronné Royal LePage vous procure les dernières informations sur le marché pour vous aider à faire une offre convenable. Il ou elle peut ensuite communiquer l'offre au vendeur (ou à son courtier) en votre nom. Parfois, plusieurs offres sont déposées en même temps pour la même propriété. Votre courtier vous guidera au travers du processus.

La promesse d'achat*
La promesse d'achat est un document juridique qui précise les modalités de votre offre d'achat du bien immobilier. L'offre peut être ferme ou conditionnelle.

L'offre d'achat ferme : Elle est préférable pour le vendeur parce que cela signifie que vous êtes prêt(e) à acheter le bien sans conditions. Si l'offre est acceptée, l'affaire est conclue.

L'offre d'achat conditionnelle : vous avez posé une ou plusieurs conditions à l'achat, par exemple « sous réserves d'inspection de la maison », « sous réserve de financement » ou « sous réserve de revente du bien actuel de l'acheteur ». Le bien immobilier ne peut pas être vendu tant que toutes les conditions ne sont pas remplies.
*Au Québec, ce document s'appelle une « promesse d'achat ».

Acceptation par le vendeur
Votre offre d'achat sera présentée aussitôt que possible. Le vendeur pourra accepter l'offre, la refuser ou soumettre une contre-offre. La contre-offre pourra porter sur le prix, la date de conclusion de la vente ou d'autres éléments. Les offres peuvent circuler d'une partie à l'autre jusqu'à ce que les deux parties s'entendent ou que l'une d'entre elles cesse de négocier.
Comprendre les droits de mutation
Si vous achetez une maison dans une grande agglomération canadienne, il vous faudra ajouter les droits de mutation à votre liste de frais à la signature de l'acte de vente.

à moins que vous n'habitiez en Alberta, en Saskatchewan, ou en Nouvelle-Écosse rurale, les droits de mutation (taxe payable à l'achat d'un bien immobilier) sont une réalité incontournable. Ces taxes, imposées sur les propriétés qui changent de main, incombent à l'acheteur. Selon l'endroit de résidence, elles peuvent atteindre 0,5 à 2 % de la valeur totale de la propriété.

Nombreuses sont les provinces dotées d'un système fiscal multi-paliers qui se révèle fort complexe. Par exemple, si vous achetez une propriété pour 260 000 $ en Ontario, la première tranche de 55 000 $ est assujettie à une taxe de 0,5 %, la somme comprise entre 55 000 et 250 000 $ à une taxe de 1 % et celle entre 250 000 $ et 400 000 $ à une taxe de 1,5 %. Le total de votre facture d'impôts ? 2 375 $

 

Droits de mutation par province
Colombie-Britannique
Jusqu'à 200 000 $ X 1 % de la valeur totale de la propriété
à partir de 200 000 $ X 2 % de la valeur totale de la propriété
Manitoba
Jusqu'à 30 000 $, pas de droits
De 30 000 à 90 000 $ X 0,5 % de la valeur totale de la propriété
De 90 000 $ à 150 000 $ X 1 % de la valeur totale de la propriété
à partir de 150 000 $ X 1,5 % de la valeur totale de la propriété
Ontario
Jusqu'à 55 000 $ X 0,5 % de la valeur totale de la propriété
De 55 000 $ à 250 000 $ X 1 % de la valeur totale de la propriété
De 250 000 $ à 400 000 $ X 1,5 % de la valeur totale de la propriété
à partir de 400 000 $ X 2 % de la valeur totale de la propriété
Québec
Jusqu'à 50 000 $ X 0,5 % de la valeur totale de la propriété
De 50 000 $ à 250 000 $ X 1 % de la valeur totale de la propriété
à partir de 250 000 $ X 1,5 % de la valeur totale de la propriété
Nouvelle-Écosse
Comté de Halifax
1,5 % de la valeur totale de la propriété
En dehors du comté de Halifax
Renseignez-vous auprès de la municipalité locale
© Jacques Leduc - Tous droits réservés